Vos séances peuvent être remboursées en partie par votre mutuelle. Renseignez-vous auprès de celle-ci !

La première séance en chiropraxie est facturée 70€, celle-ci durant plus longtemps afin de faire un bilan complet. Les séances suivantes sont moins chères :

Châtenay-Malabry 50€
Paris 60€

Paiement par chèque ou espèces uniquement.


Trouver une compagnie qui rembourse les soins chiropratiques

La chiropraxie fait partie des médecines douces, lesquelles rencontrent un fort engouement depuis quelques années. La chiropraxie consiste essentiellement en la manipulation de la colonne vertébrale, dans un objectif de mieux-être global. Elle n’est pas remboursée par la Sécurité Sociale, mais de plus en plus de mutuelles ou compagnies d’assurances proposent une prise en charge globale ou partielle des actes de chiropraxie dans leurs contrats de complémentaire santé.

L’essor des médecines douces et de la chiropraxie :

Le site des Pages Jaunes a publié un baromètre des recherches de santé de l’année 2016. Il ressort de cette analyse que les médecines douces sont de plus en plus recherchées et d’autant plus la chiropraxie. Entre 2015 et 2016, le site constate une augmentation de +150 % des recherches de chiropracteurs sur le territoire français. Un chiffre record qui met en exergue l’engouement que suscite la chiropraxie chez les Français. Ce chiffre s’explique aussi par le fait que le mal de dos touche une grande partie de la population. Et nombreux sont les personnes en souffrance qui souhaitent tester des alternatives aux médicaments et découvrir cette technique plus axée sur la manipulation de la colonne vertébrale que l’ostéopathie.

La chiropraxie : un métier de mieux en mieux encadré

En février 2018, un arrêté publié par le ministère des Solidarités et de la Santé a mis en avant le métier de chiropracteur. Cette publication vise à mieux encadrée la formation et la profession. Une avancée synonyme de meilleure reconnaissance pour ces professionnels de santé encore peu connus en France. Et peut-être l’espoir qu’un jour, la France pourrait suivre son voisin la Suisse, et inclure la chiropraxie dans la prise en charge de la Sécurité Sociale…

La prise en charge de la chiropraxie : quels remboursements espérer ?

La chiropraxie n’est pas remboursée par la Sécurité Sociale. C’est donc les mutuelles ou les compagnies d’assurances qui offrent des complémentaires santé qui prennent le relai sur votre prise en charge. (En savoir plus : https://bonne-assurance.com/mutuelle/besoins/medecine-douce/). Ces sociétés privées ont pris conscience de l’engouement renaissant pour les médecines douces. Les mutuelles sont ainsi de plus en plus nombreuses à proposer des forfaits dits « Bien-être » qui incluent les médecines naturelles. En ce qui concerne la chiropraxie, cette technique est elle aussi de plus en plus proposée dans le détail des garanties bien-être. Il est donc fort probable que vous puissiez bénéficier d’un remboursement même partiel pour vos séances de chiropraxie. Bien entendu plus les garanties de votre contrat de complémentaire santé seront élevées, plus le montant de la prise en charge des médecines douces le sera. Voici quelques exemples :
Pour une complémentaire aux garanties mediums niveau 2 à 4, vous pouvez espérer une prise en charge de 20 € à 30 € sur les séances en médecines douces avec une limitation de 3 séances à 4 séances par an ;
Pour une complémentaire santé aux garanties premium, la compagnie Swiss Life propose, par exemple, un forfait de 250 € par an et par bénéficiaire en médecines douces soit 5 séances par an remboursées à hauteur de 50 €.

Comment obtenir le remboursement des actes de chiropraxie ?

Si vous possédez un contrat de complémentaire santé, regardez de près ses garanties afin de voir si la chiropraxie est incluse dans vos garanties. En cas de doute ou si la chiropraxie n’est pas mentionnée dans vos garanties, rapprochez-vous de votre conseiller afin d’éclaircir tout cela. Plusieurs scénarios sont alors possibles :
Si une prise en charge de la chiropraxie est mentionnée sur votre contrat, alors vous devrez simplement fournir une note d’honoraire à votre mutuelle ou assureur afin d’obtenir un remboursement à la hauteur de celui spécifié dans le détail de vos garanties.
Si votre contrat ne vous permet pas d’obtenir une prise en charge de la part de votre mutuelle alors demandez un devis pour une montée en garantie ou un renfort spécial bien-être et médecines douces. Ensuite, n’hésitez pas à mettre en concurrence ce devis, afin de pouvoir comparer cette offre avec d’autres offres. Cela peut aussi vous permettre de faire le point sur vos besoins de santé, et au-delà de ce besoin de prise en charge en médecine douce, évaluer si vos autres garanties en santé restent cohérentes ou pourraient évoluer.
Si vous souhaitez un meilleur remboursement des actes de chiropraxie, effectuez la même démarche que le scénario précédent. Comparez différents devis de complémentaire santé et sélectionnez le contrat dont les garanties répondent le mieux à vos besoins de santé tout en s’adaptant à votre budget, et tout en vous offrant une meilleure prise en charge en chiropraxie.
NB : retenez aussi que dans le cas d’un éventuel changement pour une nouvelle complémentaire santé, vous devrez attendre la date d’échéance de votre contrat actuel et respecter les conditions de résiliation.

Sources et références :
http://barometre.pagesjaunes.fr/sante-2017/
https://bonne-assurance.com/mutuelle/besoins/medecine-douce/

Vous pouvez télécharger la liste des compagnies proposant le remboursement (liste indicative, non exhaustive) en cliquant sur ce lien.

Favoriser le remboursement de la chiropraxie par votre mutuelle

Vous pouvez sensibiliser votre assureur sur une éventuelle prise en charge. Une lettre type peut vous être proposée.

Contact : mutuelles@chiropratique.org